Journée mondiale du tourisme 2016 : les dirigeants du tourisme s’engagent à...

Journée mondiale du tourisme 2016 : les dirigeants du tourisme s’engagent à faire progresser l’accessibilité universelle

PARTAGER

Quelque 500 délégués en provenance de 60 pays se sont réunis à Bangkok (Thaïlande) pour prendre part aux célébrations officielles de la Journée mondiale du tourisme, dont le thème était cette année « Promouvoir l’accessibilité universelle en faveur d’un tourisme pour tous ». Les cadres de politiques, le renforcement des capacités, les stratégies commerciales et la sensibilisation ont été parmi les questions abordées au cours de la semaine d’événements qui s’est ouverte le 26 septembre par une séance « Tourisme et médias ».

L’espace de deux jours, les participants venus de 60 pays ont échangé des exemples de meilleures pratiques et des données d’expérience en matière de tourisme accessible. Ils ont pris l’engagement de faire progresser l’accessibilité universelle à tous les niveaux de la chaîne de valeur du tourisme, pour que chacun d’entre nous puisse profiter des voyages, indépendamment d’un éventuel handicap.

« Un milliard de personnes à travers le monde ont une forme ou une autre de handicap. L’accessibilité est donc devenue, et restera, une question importante pour nous tous » a déclaré le Premier Ministre du Royaume de Thaïlande, le Général Prayut Chan-o-Cha, qui présidait les célébrations officielles le 27 septembre. « Il nous faut assurer une plus grande accessibilité pour tous, y compris pour les personnes âgées. Nous devons proposer de meilleurs services pour tous. Cela fait aussi partie de l’engagement que nous avons pris envers les objectifs de développement durable » a-t-il ajouté.

« Personne ne doit être oublié. Nous devons faire plus, et mieux comprendre les besoins de ces groupes. Les célébrations de la Journée mondiale du tourisme en Thaïlande sont l’occasion, pour nous tous, de prendre conscience de l’importance d’adapter le secteur aux besoins de toute la population. Nous devrions dès maintenant travailler en coopération plus étroite pour répondre aux besoins des voyageurs partout dans le monde » a déclaré Kobkarn Wattanavrangkul, le Ministre du tourisme et des sports du Royaume de Thaïlande.

« Les personnes handicapées, les personnes âgées, les familles avec des enfants et beaucoup d’autres se heurtent à des difficultés quand elles voyagent. Le tourisme étant un droit fondamental, le secteur doit faire en sorte que toute la population puisse également profiter de voyages sans complications » a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, dans son message.

« Les produits et les services visant à accroître l’accessibilité des voyages apportent de la valeur ajoutée aux destinations. Ils ouvrent d’immenses perspectives pour le secteur commercial » a souligné le Président et Président-directeur général du Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC), David Scowsill.

« Nous avons tous dans notre entourage des personnes qui rencontrent des difficultés quand elles voyagent, qu’il s’agisse de membres de la famille, d’amis ou de collègues. Nous sommes donc tous concernés et pouvons tous bénéficier des mesures en faveur de l’accessibilité des voyages » a souligné Mario Hardy, le Président-directeur général de l’Association des voyages de la région Asie-Pacifique (PATA).

Un droit fondamental et un domaine porteur du point de vue commercial

Le premier rendez-vous de la semaine, l’atelier « Tourisme et médias », organisé en coopération avec l’université Chulalongkorn, a offert un espace de débat sur le rôle des médias à l’appui d’un tourisme accessible.

« Les journalistes, rédacteurs, photographes, producteurs de documentaires et autres, peuvent faire beaucoup pour sensibiliser le grand public à la question de l’accessibilité et pour inciter leurs gouvernements respectifs à mettre en place les cadres réglementaires nécessaires aux fins de l’application de la conception universelle dans le secteur du tourisme » a expliqué le Directeur régional pour l’Asie-Pacifique à l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), Xu Jing.

Outre l’engagement des pouvoirs publics et la nécessité d’établir des cadres réglementaires associés aux mesures d’accessibilité, les célébrations de la Journée mondiale du tourisme ont permis de mettre en lumière les immenses possibilités commerciales que la conception universelle peut offrir dans le secteur du tourisme : « Tôt ou tard, et cela vaut pour chacun de nous, arrive un moment où l’on ne peut plus se déplacer librement et de manière autonome. Adapter les principes de l’accessibilité universelle est dans notre intérêt à tous » a souligné le Directeur du Réseau européen du tourisme accessible (ENAT), Ivor Ambrose, ajoutant que d’ici 2050, jusqu’à 22 % de la population mondiale aura plus de 60 ans, et donc des besoins particuliers en termes d’accès.

Ont participé à la première table ronde M. Weerasak Kowsurat, Secrétaire général de Thai Disabled Development Foundation et ancien Ministre du tourisme et des sports du Royaume de Thaïlande ; M. Monthien Boontan, sénateur thaïlandais et membre du Comité des Nations Unies des droits des personnes handicapées ; M. Benito C. Bengzon, Sous-Secrétaire au Ministère du tourisme de la République des Philippines ; M. Thong Khon, Ministre du tourisme du Royaume du Cambodge ; M. Walter Mzembi, Ministre du tourisme et de l’hôtellerie de la République du Zimbabwe ; M. Guy Didier Hypollite, Ministre du tourisme et des industries créatives de la République d’Haïti ; et M. Dato Sri Mohamed Nazri bin Abdul Aziz, Ministre du tourisme et de la culture de la Malaisie. Le débat, modéré par Andrew Steven, présentateur de CNN, a porté sur l’application des cadres de politiques et réglementaires pour assurer un tourisme pour tous.

Le deuxième débat, modéré par Anita Mendiratta, Consultante principale de CNN Task Group, a examiné l’importance des stratégies novatrices pour encourager les infrastructures, les produits et les services de tourisme accessible, qui renforcent la compétitivité des destinations. Des exemples de meilleures pratiques ont été présentés par des intervenants tels que Martin Heng, Responsable des voyages accessibles chez Lonely Planet ; Natthadej Suyadej, de Wheelchair Holidays Thaïlande ; Hideto Kijima, Président du Centre japonais de tourisme accessible ; Svend Leirvaag, Vice-Président chargé des relations avec le secteur au sein d’Amadeus IT Group ; et Sergio Guerreiro, chargé de la gestion du savoir et des relations avec le secteur à Turismo de Portugal.

Déclaration de Bangkok sur le tourisme pour tous

Lors de la Journée mondiale du tourisme 2016, les participants ont adopté la Déclaration de Bangkok sur le tourisme pour tous, laquelle est l’aboutissement d’un processus de consultation ayant mobilisé les gouvernements, le secteur privé, des organisations de la société civile et des spécialistes des questions d’accessibilité.

La Déclaration invite toutes les parties prenantes à renforcer les mesures des pouvoirs publics et des entreprises en faveur de l’accessibilité universelle, comme les actions de formation, de sensibilisation et la prise en compte de la conception universelle dans le cadre de la création de nouvelles infrastructures et de nouveaux services touristiques et de l’adaptation de ceux qui existent.

Les célébrations de la Journée mondiale du tourisme 2016 étaient organisées en collaboration avec CNN, partenaire média de l’OMT.

L’édition 2017 de la Journée mondiale du tourisme se tiendra au Qatar comme décidé par l’Assemblée générale de l’OMT à sa vingt et unième session, en 2015. Elle aura pour thème « Le tourisme durable, outil de développement », dans le droit fil de l’Année internationale du tourisme durable pour le développement (2017).